Promenons-nous dans l’émoi

Epoustouflant : c’est le premier mot qui vient à l’esprit à la sortie de la représentation du spectacle d’Etienne Saglio « le bruit des loups » donnée, le jeudi 16 octobre 2019, à la Maison (Maison de la culture de Nevers),. Cet artiste visuel, à la fois illusionniste, acteur et jongleur, a offert un extraordinaire voyage au pays des contes qui a enthousiasmé les spectateurs parmi lesquels se trouvaient des élèves internes de notre établissement.

Ce moment de théâtre unique, qui questionne notre rapport à la nature et au paradis perdu de l’enfance, nous plonge dans un monde à la fois mélancolique, inquiétant et enchanteur, à la frontière des univers des frères Grimm et de David Lynch.

Ce poème visuel, symbolique et psychanalytique, est aussi ponctué de moments comiques : les apparitions de la marionnette de Goupil, le renard « mort-vivant » (remarquablement animé), sont savoureuses.

Les plantes vertes prennent vie, les décors et les personnages se métamorphosent en un éclair, des animaux côtoient les trois acteurs présents sur scène… Cette scénographie sidérante fait de ce spectacle traitant de la revanche de la nature sur la civilisation et du retour à l’enfance un moment magique, esthétiquement splendide.

L’occasion est assez rare, dans une salle de spectacle, d’être immergé dans une forêt profonde aux arbres majestueux, en compagnie d’un loup véritable et d’un géant, copie conforme de la créature de Frankenstein…